Compagnie de théâtre le Caillou Rouge théâtre, ateliers, art-thérapie

Compagnie de théâtre le Caillou Rouge

Qui sont ils ?

Muriel Carruptmuriel carrupt

Elle fonde la compagnie du Caillou Rouge avec Maurice Raux en 2002.

Avec le Théâtre à la Menthe, en Normandie de 1995 à 2003, Muriel
crée une dizaine de spectacles intimistes. En 2003 Muriel fonde « Le
Caillou Rouge à Lyon. Elle y rejoint aussi le groupe « Signes » cette
même année. Elle continue son parcours en travaillant avec des gens
d’horizons très différents, musiciens, plasticiens, danseurs,
photographes, auteurs, poètes et en abordant plusieurs disciplines,
lectures poétiques (revue Verso), écriture (publication en revues), mise
en scène, ateliers théâtraux, spectacles, performances, enregistrement
de voix.

La diversité de ces rencontres est pour Muriel une nécessité, car pour
elle, un spectacle naît de la rencontre humaine et n’a de sens que si
celle-ci s’étend vers le public.

En savoir + sur son parcours artistique

Michel Desthieuxmichel desthieux

Michel cherche et trouve. Il expérimente: la danse contemporaine, la
musique, le chant, le théâtre d’improvisation. Depuis 2006, il travaille
son jeu d’acteur avec Muriel.

Michel rassemble sa vitalité et ses curiosités dans un travail d’acteur
toujours plus humain, toujours prêt à s’engager dans des formes
non conventionnelles.
En 2011, il joue « Le coureur de fond » texte de Maurice Raux avec
la compagnie le Caillou Rouge

 

Gérard Dubuis

Comédien, marionnettiste, artiste de rue, clown.
Depuis 1979….
Après une formation à la C.I.U.P de Paris, où il aborde le travail de
textes et de scènes du répertoire classique et contemporain, il fonde
en 1983, la compagnie « Cap Théâtre » et travaille en direction du
jeune public.
La rencontre avec Alberto Nason (metteur en scène Vénitien), le mène
à la Commedia Dell ‘Arte dont il apprécie l’énergie et le jeu direct avec
le public.
Il a travaillé avec le théâtre du Fust, le théâtre des Asphodèles,
Mirandole Compagnie, la compagnie Lazzissimo, Tango Théâtre….des
textes de Gogol , Harold Pinter, Goldoni, Shakespeare, Molière, Jan
Potocki… Il prête sa voix pour des documentaires, jeu vidéo….

 

Régis EvellierRegis Evellier

Comédien depuis dix ans, Régis rencontre Muriel à l’Arbresle en 2005.
Il passe d’un registre classique à un registre contemporain avec
jubilation. Ouvert à toutes les expériences scéniques et particulièrement
sensible à un univers corporel proche de la danse, il trouve aujourd’hui
une impressionnante maturité sur scène. Son interprétation du
prisonnier dans le spectacle « Le coureur de fond » a inspiré Maurice
Raux pour un autre texte théâtral, « Echelle de valeurs ». On le
retrouve aux côtés d’Alain Wexler et Muriel tous les trimestres pour
servir la revue Verso lors de lectures poétiques.

 

Maurice RauxMaurice Raux

Il fonde la compagnie le Caillou Rouge avec Muriel Carrupt en 2002.

Son écriture commence avec un témoignage: « Camps de vacances ».
Une nouvelle autobiographique qui l’emmènera vers l’écriture d’un
roman et de nombreux textes sur le sujet des camps de concentrations.
« Photos de famille, « Sonate et Partitas », certains arcanes du tarot
revisités, tels le diable ou le mat. Plus largement, la guerre et l’amour
restent ses principaux sujets d’inspiration, essentiellement sous la
forme théâtrale.
Le quotidien est aussi une nourriture qui sous la plume de Maurice
devient un révélateur de notre condition humaine que ce soit sous
forme de nouvelles comme « La substitution, « Sur deux fils »,
« Trajectoires parallèles », « Prise en mains » ou bien théâtrale avec
« A corps retrouvés », «Une journée particulière » et dernièrement
« Echelle de valeurs.
Une de ses nouvelles, « Le coureur de fond » a été montée en
spectacle par Le caillou rouge en co-réalisation avec Le Carré 30 à
Lyon en 2010.
Trois pièces ont été jouées par l’atelier de création théâtrale de
l’Arbresle: « A corps retrouvés », « Une journée particulière » et « Le
ciel est bleu » de 2007 à 2010.
Trois autres de ses pièces sont en projets pour 2013 : « Echelle de
valeurs », « Sonate et partitas » et « Ma plus belle histoire ».

 

Jean-Pierre CossardJean-Pierre Cossard

Guitariste depuis l’âge de quinze ans, auteur, compositeur et interprète.
Comme compositeur, les thèmes s’inventent sous ses doigts avec
une facilité déconcertante. Et ce n’est certainement pas un hasard s’il
compose des musiques de films depuis 2005 car l’émotion vibre
sous chacune de ses notes.
Le groupe de Rock « Phoebus » où il est guitariste, chanteur et compositeur
donne de nombreux concerts en Auvergne, en Bretagne et même à Berlin, de 1993 à 1997.
En 1998 son premier album solo sort « Libera me » puis un deuxième en 2000
« Ce que nous sommes »
Par ailleurs, depuis septembre 2002 Jean-Pierre transmet sa passion
de la musique en devenant professeur de guitare.

Les commentaires sont fermés.